Domaine Lablanche d'Abancourt

Villégiature des Lablanche d'Abancourt
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Arrivants, présentez vous!

Aller en bas 
AuteurMessage
brutus

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Arrivants, présentez vous!   Ven 12 Nov - 21:52

Le temps est frais, les beaux jours se sont dissipés peu à peu, laissant la nuit et le vent prendre le dessus sur le soleil et la chaleur. Son armure ne lui tient pas chaud, il lui faut donc faire les cents pas afin de ne pas mourir de froid. Il vient d'être engagé par une femme à la chevelure rousse, plutôt belle, gentille mais droite. A l'horizon pas une âme qui se dirige vers lui, il faut dire que la cadette vient d'emménager et surement a t-elle besoin de se reposer.

De son souffle émane une buée, la nuit tombe déjà et la pluie se met à tomber.Heureusement, il a un abris qui le coupe du vent qui souffle en rafale. Décidément, pas ce n'est pas un jour parfait pour commencer ce travail. Le garde n'espère qu'une chose, que quelqu'un vienne enfin détourner ses pensées du froid polaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bel.Garath

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Lun 15 Nov - 23:45

Bel. avait chevauché quelques heures. Et le froid était en train de lui ronger le sang et bientôt même les os. Son cache-poussière était crasseux, de par le temps humide et la boue des chemins menant au Domaine Lablanche d'Abancourt.
Il était surement en avance. En effet, il avait reçu une invitation d'Iloa pour une soirée, et comme il devait faire un petit tour dans le village d'à côté, il avait décidé de prendre un peu d'avance.

Arrivant devant le poste de garde, il mit pied à terre, puis retira son capuchon et descendit le foulard lui couvrant le cou, la bouche et le nez.


Messire, bonsoir. Je me nomme Bel.Garath, Seigneur d'Aunay-sous-Auneau. Je suis convié à une soirée que donne Dame Iloa. Cependant, je pense être un peu en avance. Pourriez-vous la faire appeler, je vous prie?

Bel. attendit alors que le gardien s'exécute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brutus

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Lun 15 Nov - 23:52

La pluie battait à présent le pavé à la vitesse de l'éclair, on ne voyait plus à un mètre et le tonnerre s'y mettait. La journée s'annonçait ennuyeuse à souhait, une fois de plus. Le temps n'était pas propice aux visites, pour autant il entendit les pas d'un cheval au galop arriver. Brutus releva la tête et plissa les yeux pour tenter de démasquer la personne qui approchait. Un homme, encapuchonné, rien qui n'inspire la confiance du garde. L'homme s'arrête devant lui et retire son capuchon, se présente et le prie d'appeler mademoiselle Lablanche cadette.

Bien le bonjour à vous sir, je vous prie de patienter une petite seconde, je vais la faire convier.

Il hela un de ses collègue et lui ordonna d'aller chercher la demoiselle au pas de course puis se retourna vers l'ôte.

Elle sera là d'une seconde à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iloa

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 30
Localisation : Ici et ailleurs, partout et nul part

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Mar 16 Nov - 0:00

Iloa s'était affalée sur un fauteuil du salon, ayant donné toute son énergie dans la préparation de la salle de réception en vue de sa petite fête à venir. Elle tenait vraiment à ce que tout soit parfait qu'elle avait puisé jusqu'au plus profond d'elle même. La porte s'ouvrit, Euphémie vociféra après quelqu'un qui venait de tremper son parquet et lui indiqua le salon. Iloa se redressa se demandant qui venait d'entrer et elle reconnu un des gardes. Ce dernier s'approcha d'elle et lui fit parvenir un message. Un homme au nom de Bel.garath l'attendait au portail. Iloa fit un bon, couru partout et nul part à la fois, pis se stoppa.

Hein?! Déja!!! Oh lalalala! Bon hé bien euh... pffff quel fouilli ici, on ne peut pas le recevoir comme ca! Tant pis, on fera diversion, amène moi vers lui.

Elle suivit l'employé de maison jusqu'aux grilles et afficha un large sourire face à l'invité qui avait un peu d'avance.

Bonjour Belgarath, c'est un plaisir de vous recevoir chez nous. Si nous rentrions, il fait un peu froid ici.

La jeune rouquine était détrempée, les cheveux plaqué par l'eau, et de fines gouttelettes coulaient le long de son visage. Elle grelottait et se précipita de guider Bel jusqu'au salon ou un bon feu crépitait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bel.Garath

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Mar 16 Nov - 0:20

L'eau dégoulinait sur le capuchon qu'il venait de remettre sur sa tête pour se protéger de la pluie. Elle était battante, et il protégeait son visage pour ne pas se faire flageller par les gouttes. Au bout de quelques instants, la jeune demoiselle rousse arriva en courant et le salua.
Il prit la main de la demoiselle et y déposa un baiser.


C'est un réel plaisir de vous revoir mad'moiselle. Pardonnez mon avance. Cependant, je suis tout a fait d'accord pour le fait de venir m'abriter et me réchauffé, je suis glacé.


Bel la suivit alors, laissant son cheval au soin d'un homme du personnel puis il s'engouffra a la suite de la rouquine dans un grand salon, qui avait été décoré, et où un feu réchauffait l'air.


Effectivement, il fait largement meilleur ici que dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin



Messages : 5
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Mer 17 Nov - 19:16

Après une longue marche, Robin arrive enfin à la guérite, d'où on pouvait voir le grand bâtiment à l'arrière.

Tout en regardant derrière le garde qui ne semblait pas avoir chaud du tout, il leva la main pour le saluer.
Salut vous ! J'suis Robin. Mince, c'est un vrai château ici, ou quoi ? Robin regarda ses vêtements, puis la demeure, puis ses vêtements, puis le garde, puis le bâtiment encore, puis finalement le garde.

C'est Ilote qui m'a invité... oh mais c'est vrai, ici, elle doit être Dame Iloa, ou quelque chose comme ça, non ?

Mais dérangez-vous pas, hein. Z'avez qu'à me dire c'est où et je peux trouver mon ch'min.

Y vous font vraiment rester dehors par ce temps ? pffff. J'vous sortirai quelqu'chose à boire tout à l'heure, si vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iloa

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 30
Localisation : Ici et ailleurs, partout et nul part

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Mer 17 Nov - 19:26

Iloa accompagnait Wayl à l'intérieur quand elle entendit une voix connue, fit volte face et couru comme une dératée jusqu'à son Msieur adoré. Elle lui sauta dessus, l'ébouriffa et lui fit une bise.

Coucou toi !! Contente de te voir ici msieur tomate. Elle est ou d'ailleurs la tomate hein? Tu l'as pas amené avec toi? Allez suis moi jusqu'à la salle de réception. Je te présente Wayl un ami de Guérêt.

Elle prit les deux hommes par le bras et les accompagna.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin



Messages : 5
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Mer 17 Nov - 23:10

Robin rit en voyant l'Ilote foncer sur lui et l'ébouriffer.

Eriss ? oui, enfin, non... elle est pas d'jà ici ? Mince...! Dis donc, toi... T'aurais pas invité que des hommes, hein ? Il lui lança un regard suspicieux.

Puis, suivant Iloa, il vit l'homme qu'elle lui présenta.
Enchanté, Messire Wayl, J'suis Robin, dit-il, tout en se demandant qui était ce Guérêt en question.

Mince, c'est vach'ment beau ici !

Il la suivit, fort impressionné de tout ce qu'il voyait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wayl

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Mer 17 Nov - 23:59

Enchanté Robin , venez on nous attends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minimiu



Messages : 5
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Jeu 18 Nov - 0:11

Mini esperait qu'elle pourrait entrer avec ses deux petits bouts.... ils étaient bien élevés mais elle n'avait pu trouver une nounou le temps de la soirée donnée par iloa.

Mini avaait donc prit sa jument et fait grimpé dessus Thais et duncan et elle en parfaite cavaliere était montée en amazone en les maintenant.....

tous les trois ne pesaient pas bien lourd sur la jument....mais ils espéraaient passer un excellent moment.

Elle arriva donc enfin devant les grilles de la magnifique propriété et descendit et aida ses enfants a faire de même.


Bonjour Messire, nous sommes conviés à une réception donnée par Dame Iloa.

Mini sortit son invitation et sourit pendant que ses enfants regardait le messire avec attention et un ssourire tout timide sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brutus

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Jeu 18 Nov - 0:19

Une nouvelle arrivante, il n'avait jamais vu autant de monde à la fois dans la demeure. Il prend le carton d'invitation, le regarde et ouvre la grille.


Bienvenue madame, je vous en prie entrez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minimiu



Messages : 5
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Jeu 18 Nov - 0:26

Mini remercia le sire et les petiots firent meme la reverence en remerciement, c'est trop me direz vous?
au moins c'est mieux que pas assez!!!!


je vous remercie messire,

Mini passa donc les grilles et se diriagea vers la demeure apres avoir remis les enfants sur la jument et elle tenant la bride.

la maison était splendide et elle admirait cela tranquillement le long du chemin qui y menait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belgarion.

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Sam 8 Jan - 17:28

Belgarion arriva enfin devant les portes de la demeure des Abancourt.C'est tout noir de pied en cape qu'il se présenta devant la grille ou le garde avait l'air de somnoler...

Ohé sergent, Veuillez faire prévenir La dame de Tronchay que le Seigneur d'arou demande la permission de venir lui rendre visite...

Et rapidement je vous pris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brutus

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Sam 8 Jan - 23:45

Il faisait un peu moins froid, fort heureusement pour lui, son armure le protégeant que trop peu du vent et des intempéries. Il était paisiblement en train de scruter au loin quand un badaud arriva à sa hauteur, en tenu apparente de deuil. L'homme se planta devant lui et dans une expression fière, sans aucun sourire, sur un ton hautin lui ordonna plus qu'il ne lui demanda:

Ohé sergent, Veuillez faire prévenir La dame de Tronchay que le Seigneur d'arou demande la permission de venir lui rendre visite...

Et rapidement je vous pris..


Brutus était plutot calme ces derniers temps, mais il n'aimait pas qu'on le traite comme un chien. Après tout, il avait fait ses classes à l'armée et c'est pour ses qualités d'hommes fort qu'il avait été engagé par l'ainée des soeurs Lablanche d'Abancourt. Il regarda l'homme qui l'énervait déjà et décida de le faire attendre. Comment cet inconnu, aussi important soit il, pouvait ainsi se permettre de lui donner des ordres, à lui, Brutus, alors qu'il n'était en rien son employeur. Seules les rouquines pouvaient le faire sans qu'il ne bronche. Il regardait l'homme qui lui faisait face avec mépris. Il ne pouvait pas lui règler son compte, celui lui couterait sa place, mais il ne risquait rien en le faisait attendre un bon quart d'heure aux grilles du domaine.

Bonjour sir. Après tout la politesse n'est pas pour les chiens...

Il le toisa, le regard noir puis continua.

La dame de Tronchey? Connais pas moi. Jamais entendu parlé, vous êtes sur que vous ne vous êtes pas trompé de domaine?

Un sourire narquois sur ses lèvres dissimulées par son casque était l'expression physique de sa délectation mentale de faire tourner en rond celui qui le prenait il y a une minute encore de haut, trop haut.

Moi je suis au service des demoiselles Lablanche d'Abancourt, pas de Tronchey ici. Vous m'en voyez navré. Je vous conseil d'aller voir dans les domaines voisins, peut etre que vôtre dame s'y trouve.

Il resta la ainsi de longues minutes dans le silence, voyant l'agacement dans les yeux de son interlocuteur. Il coutait souvent très cher aux autres de prendre Brutus de haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belgarion.

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Dim 9 Jan - 16:31

Belgarion n'en croyait pas ses yeux qu'est ce que c'était que ce garde qui le regardait avec cette nonchalance.

Bonjour sir. Après tout la politesse n'est pas pour les chiens...

De plus en entendant cette phrase il faillit s'étrangler,il fusilla le garde des yeux ....

Il me semble que vous outrepassez vos droit et votre fonction ,vous allez redevenir simple soldat ,et allez passer quelques jours aux fers cela vous remettra peut être les idées au clair et apprendrez que l'on ne s'adresse pas de cette manière à un seigneur du duché d'Orléans.
Quand votre maitresse saura comment vous m'avez reçu en son domaine il ne vous restera que les yeux pour pleurer et regretterez qu'on ne vous ait pas coupé la langue à votre naissance.

Bel posa la main sur la garde de son épée et regarda droit dans les yeux le malotru qui lui faisait face..

Vous n'êtes même pas fichu de connaitre les titres de la dame exaltation la blanche d'Abancourt Dame de Tronchay et ma future épouse ..............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iloa

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 30
Localisation : Ici et ailleurs, partout et nul part

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Dim 9 Jan - 18:26

Averti par un de ses gardes, Iloa arriva en courant aux grilles du domaine. Apparemment un homme faisait des siennes et s'adressait avec mechanceté à l'un de ses employés. Elle se planta devant Belgarion, étonnée de la façon dont il parlait a Brutus. Dans un regard noir, ayant entendu ses dernières paroles elle le regarda avec affront et lui dit.

Bonjour Belgarion. Alors comme ca on se permet de parler a mon garde comme au dernier des misereux?! Je te prierais de surveiller ton langage avec lui, il est un homme comme toi et tu lui dois le respect au même titre qu'il te doit le sien.

Elle se tourna vers Brutus et reprit.

Quant à vous, je vous remercierais de m'avertir de tous les problèmes qui surviennent, afin que je fasse des remontrances moi meme, on ne sait jamais que vous tombiez sur un sanguin.

Elle lui fit un clin d'oeil, Iloa aimait traiter ses domestiques comme ses égaux. Elle poussa un soupire de deception.

Et je te prierais Belgarion de ne pas menacer mes employés! Tu n'es pas maitre icelieux, et bien qu'étant le futur époux de ma soeur, tu n'est pas encore son mari, tu n'as donc pas ton mot à dire. Et crois moi que Xalta ne le renverra pas. On m'a dit que tu n'avais pas eu la décence de lui dire bonjour? Cela t'aurais t'il écorché?

Elle arqua un sourcil puis lacement lui dit.

Entre, mais crois moi que tout cela sera rapporté à ma soeur, après tout Brutus est comme de la famille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belgarion.

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Lun 10 Jan - 17:41

Iloa venait d'apparaitre a la grille ,il était temps car bel allait montrer a ce joyeux luron de quel bois il se chauffait .......

Citation :
Bonjour Belgarion. Alors comme ca on se permet de parler a mon garde comme au dernier des miséreux?! Je te prierais de surveiller ton langage avec lui, il est un homme comme toi et tu lui dois le respect au même titre qu'il te doit le sien.

Et je te prierais Belgarion de ne pas menacer mes employés! Tu n'es pas maitre icelieux, et bien qu'étant le futur époux de ma soeur, tu n'est pas encore son mari, tu n'as donc pas ton mot à dire. Et crois moi que Xalta ne le renverra pas. On m'a dit que tu n'avais pas eu la décence de lui dire bonjour? Cela t'aurais t'il écorché?

Il écouta les propos de sa future belle sœur et s'étrangla de fureur ,qu'un garde lui parle de cette façon était deja inacceptable mais que cette jeune écervelée ose le remettre à sa place comme un gamin devant de surcroit le personnel, ne pourrait rester impuni...

Je crois madame que vous ne vous rendez pas compte de la teneur et de la porté de vos propos vous devriez être mise aux fers avec ce gueux et enfermé dans la tours pendant les 5 prochaines années.

Vous direz a votre sœur qu'il est hors de question que je pénètre plus avant dans cette demeure ou l'on ne sait reconnaitre les personnes de qualité.

Bel bouillait de rage et pourtant il en fallait pour le mettre dans cet état..

Je quitte cet endroit et n'y remettrais plus les pieds tant qu'excuses ne seront point faites ............

Belgarion monta sur son cheval ,regarda iloa droit dans les yeux ,le regard noir et fit faire demi tours à sa monture.............


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xalta

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Lun 10 Jan - 20:35

Elle revenait d'une longue promenade à cheval, elle avait passé un agréable moment en compagnie de son étalon, il fallait qu'ils apprennent à mieux se connaitre en vue des futures joutes. C'est donc au pas lent de Gamma qu'elle se dirige vers l'entrée du domaine, où d'ailleurs trois personnes sont en train de discuter, elle talonne son cheval pour qu'il adopte un pas plus rapide, elle a reconnu la chevelure rousse de sa cadette , le garde quant à la silhouette noire sur son cheval, il lui semble bien la reconnaître son cœur fait un bond dans sa poitrine, en quelques foulées elle se retrouve rapidement près d'eux assez pour entendre la fin de la tirade d'Iloa et la réponse de son futur .

Et je te prierais Belgarion de ne pas menacer mes employés! Tu n'es pas maitre icelieux, et bien qu'étant le futur époux de ma soeur, tu n'est pas encore son mari, tu n'as donc pas ton mot à dire. Et crois moi que Xalta ne le renverra pas. On m'a dit que tu n'avais pas eu la décence de lui dire bonjour? Cela t'aurais t'il écorché?


Entre, mais crois moi que tout cela sera rapporté à ma soeur, après tout Brutus est comme de la famille.


Je crois madame que vous ne vous rendez pas compte de la teneur et de la porté de vos propos vous devriez être mise aux fers avec ce gueux et enfermé dans la tours pendant les 5 prochaines années.

Vous direz a votre sœur qu'il est hors de question que je pénètre plus avant dans cette demeure ou l'on ne sait reconnaitre les personnes de qualité.


Je quitte cet endroit et n'y remettrais plus les pieds tant qu'excuses ne seront point faites ..........


Eh bien dites moi, cela me semble bien tendu !

Elle approche sa monture de celle du Brun qui a l'air furieux et il est très rare qu'elle l'ai vu ainsi, elle pose sa main sur sa cuisse, le regarde et lui sourit tendrement.

Bonjour mon seigneur, je suis heureuse de vous voir, vous me semblez bien en colère, qu'est ce qui provoque un tel courroux?

Elle venait d'adopter le vouvoiement, chose qu'elle ne faisait que rarement et souvent en présence de domestique ou d'étrangers. Elle avait tendance à privilégier le tutoiement dans l'intimité. Elle laisse sa main remonter jusqu'à la sienne et lui presse, puis se tourne vers sa Cadette qui , elle aussi, a l'air furieux , figure qu'elle lui connaît également rarement, elle lui sourit.

Alors dis moi ma puce, que s'est il passé pour que ton visage affiche cet air courroucé? j'ai bien entendu la fin de votre échange, donc si j'ai bien compris...

Le seigneur d'Arrou a omis de saluer le garde, mmm, et je suppose que Brutus a du répondre sèchement à mon fiancé. Et Toi Iloa, tu prends la défense de notre garde de façon véhémente et quelque peu impolie envers notre hôte qui té répondu sur le même ton...mmm me trompe-je?


Elle regarde tour à tour , les trois protagonistes en fronçant les sourcils. Puis d'un ton glacial, elle reprend.

Tout d'abord Brutus, même si vous êtes au service de la famille depuis des années, que vous avez une certaine marge de manœuvre, vous devez aussi savoir tenir votre langue surtout face à des personne du rang et de la qualité du Seigneur d'Arrou. Même si comme le dit gentiment ma soeur vous êtes un membre de la famille, vous êtes avant tout à notre service et à l'avenir sachez ravaler un orgueil déplacé. De plus,j'exige que vous présentiez des excuses pour votre comportement.

Puis pour les deux autres personnes chères à son cœur, elle adoucit le ton.

Iloa, ma chère sœur, même si ta démarche est louable, elle est surtout impulsive et également déplacée, tout comme toi je suis attachée aux personnes qui sont au service de notre famille. Mais chacun comme je l'ai dit tout à l'heure à un rang à tenir. Et comme tu l'as si bien dit il s'agit de mon futur époux, il fait partie donc de notre famille que cela te plaise ou non. Et avant même d'être mon fiancé, il s'agit d'un ami, d'un noble et il est en droit d'exiger le respect qui lui est du. Je te demanderais donc de lui présenter des excuses même si je comprends tout à fait ta démarche qui a été guidé par l'attachement envers notre loyal serviteur.

Quant à vous mon ami, je vous prie de bien vouloir accepter les excuses qui seront formulées par notre garde et par ma sœur. Je suis en partie responsable de leurs actes, je reconnais que nous sommes plutôt libertaires avec nos serviteurs, quant à ma Cadette , j'ai aussi cette tendance à laisser s'exprimer son caractère volcanique et entier. Mais de là à l'enfermer durant tant d'années, je ne le ferais point non plus, ni avec Brutus, la sanction serait bien trop disproportionnée pour de simples écarts de langage et un oubli de rang. Je vous prie de bien vouloir m'accompagner à l'intérieur de notre demeure et de ne point partir drapé dans votre orgueil.


Elle les regarde de nouveau tour à tour, attendant que chacun fasse ses excuses et que la troisième les accepte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iloa

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 30
Localisation : Ici et ailleurs, partout et nul part

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Mar 11 Jan - 3:47

Voila que sa soeur arrivait et au vu des remontrances qu'elle fit au garde, Iloa mit son poing dans sa poche et le serra très très très fort pour ne pas prendre sa défense. Il faudrait au pauvre Brutus faire des excuses à son beau frère, s'il le devenait un jour ce qu'elle n'esperait pas trop en cet instant. Xalta se tourna ensuite vers elle et la pria de faire elle aussi ses excuses à l'hote et avant même qu'elle eut pu en placer une, elle sourit au male qui apparemment dominait dans le couple et ne lui fit à lui, aucunes remontrances.
S'en était trop pour la cadette des soeurs Lablanche.


Pardon?! Que je fasse des excuses et que Mooooonsieur ne s'excuse même pas de son impolitesse?! Brutus est un "siiiimple" garde et à ce titre il n'a pas le droit à un simple bonjour?!!! Que dire alors des paysans et des vagabonds? Faut il leur cracher dessus, les ignorer et les traiter comme des moins que rien uniquement parce qu'ils n'ont pas eu la chance, contrairement à ton fiancé, de naitre une cuillère d'argent dans la bouche?!

Elle pesta, jamais elle n'avait ressenti cette discrimination auparavant. Même ses parents, aussi stricts, aussi à cheval sur les conventions, traitaient leurs domestiques avec respect et justesse. Belgarion lui, jouait de son titre, et cela excédait la jeune avant-gardiste qu'était Iloa. Elle se tourna vers le fauteur de trouble et lui dis couroussée.

Tu n'as pas appris la politesse étant petit? La noblesse n'est plus ce que c'était à ce que je vois. Avant on traitait ses domestiques avec droiture certes, mais un bonjour était toujours de mise, ainsi qu'un "comment ca va ce matin?". Mais toi Belgarion, il me semble que la plus simple des paroles te semble bien difficile à prononcer. Tu veux mes excuses? Alors présentes en a Brutus, salut le comme il se doit, sans effluves mais sans être présomptueux. Peu m'importe que tu fasses bientot parti de la famille ou non. Et peu m'importe qu'on ai un grade que notre garde n'est pas. S'il est une chose qui doit règner dans ce monde c'est bien le respect de l'autre, de quelque origine fut il.

Elle était exaspérée et en colère, regardant Brutus avec compassion. Elle regarda sa soeur avec déception, elle n'était pas comme cela en temps normal, surement Belgarion qui la transformait. Elle prefera se taire plutot que de lui dire ce qu'elle ressentait à ce moment.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brutus

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Mar 11 Jan - 4:19

La cadette des soeurs arrivait à grand pas en sa direction. Il avait vu l'un de ses collègues partir en direction de la demeure, surement pour faire entrer le bougre qui lui faisait fasse plus tout que prévu. Il s'attendait à grande remontrance pour avoir ainsi défié l'autorité d'un nobliot, mais au contraire la jeune fille prit sa défense. Brutus en fut étonné, il ne s'attendait pas à cela. Il connaissait la cadette, mais jamais il ne l'avait vu si énervée contre personne. Il avait du respect pour cette femme qui lui apportait souvent les restes des repas, restes qui n'étaient souvent presque pas entamés en jours de réception. Elle était généreuse, il l'avait su dès son premier regard. Elle savait aussi se montrer dur quand il le fallait, remontant les bretelles de celui qui n'exécutait pas sa tâche à la lettre. Le garde lui, pour l'instant, n'avait jamais eu à faire face au regard glaciale de la jeune demoiselle. Elle voila qu'elle se mettait en une bien mauvaise posture pour lui sauver la mise. Il allait lui dire que tout était de sa faute, qu'il n'aurait pas du se mettre dans un tel état, qu'après tout il n'était qu'un garde à qui on ne devait absolument rien quand le mâle repris de plus belle. Brutus serra les dents lorsque cet énergumène s'en prit violemment à la jeune fille. Mais une fois de plus, avant qu'il n'ait eu le temps de répliquer, l'ainée de la famille fit son entrée. Elle était belle elle aussi, moins piquante que la cadette, mais elle ne manquait pas de charme. Xalta le pria de présenter ses excuses, mais sa soeur s'y opposa catégoriquement, prétextant que c'etait au fiancé de dame Xalta de le faire en premier.

Je....

Il ne pu continué, coupé par la jeune fille qui parti en remontrances contre l'homme brun, pas si grand, bel homme mais sans plus, pas désagréable, pas agréable non plus, banal. Mais il était aux ordres de l'ainée de la famille et, une fois la cadette stoppée dans ses excès de colère, il avança d'un pas, baissa la tête.

Je vous demande pardon messire d'avoir ainsi agit en votre présence. Je ne suis qu'un garde et mon attitude fut déplacée de vous avoir ainsi parlé.

Puis il se tourna vers la plus mure des soeurs Lablanche.

Je suis navrée de vous avoir fait honte dame Lablanche, cela ne se reproduira plus.

Il savait que la cadette ne comprendrait pas tout de suite son comportement, tout du moins il l'imaginait, puis il reprit sa place et scruta les routes avoisinantes de façon morose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xalta

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Mar 11 Jan - 20:26

La réponse de sa sœur lui déplut , voilà qu'elle s'énervait, qu'elle se donnait en spectacle. Elle failli lui répondre avec la même virulence mais ses années d'expérience comme politique et surtout comme dirigeante, lui avaient appris tout de même à se maîtriser et à analyser les situations froidement. Elle avait changé depuis qu'elle avait quitté le couvent et loin l'une de l'autre , elle avait évolué dans un sens que sa sœur ne faisait que découvrir et c'est un changement qui s'était accentué quand elle avait accepté d'occuper la charge de gouverneur, quand elle avait failli mourir dans cet incendie...

Et elle se mordit la lèvre en voyant le regarde de Brutus, elle comprit que ses excuses n'étaient en rien sincère, après tout il était soutenu par une des sœurs, il devait se sentir plein d'importance , avait il oublié pour de bon où était sa place, leurs parents avaient été bons avec tous les serviteurs, elle avaient suivi la même voie, mais a priori cela se révélait être une erreur, une discussion s'imposerait avec le garde et une autre avec sa sœur qui remettait en cause son autorité de chef de famille et surtout devant un domestique.

Iloa Lablanche d'Abancourt, je te prie de te taire , faire une affaire d'état et un scandale pour un simple bonjour, te donner en spectacle comme tu le fais là, Que crois tu atteindre comme objectif en te montrant bien plus irrespectueuse que Belgarion. Garde tes leçons de morale sur le respect! Car ni toi ni moi sommes des modèles de respectabilité parfois!

Belgarion a-t-il craché comme tu dis sur le garde? Je ne pense pas!
Il lui a parlé surement rudement , ça j'en suis sure connaissant Bel, mais un garde doit il jouer les damoiselle offusquées par un homme lui parle rudement? Je ne pense pas !

Et pas besoin de me regarder avec cet air là Iloa! Il y a bien des choses que tu ignores sur moi !
Et tu apprendras avec le temps qu'il y a des choses que l'on peut dire ou faire et d'autres qu'il vaut mieux taire, même si on meurt d'envie de les exprimer. De plus Brutus aurait du ravaler son orgueil et venir ensuite nous en parler comme il avait l'habitude de faire avec Père , quant à toi Iloa, tu aurais pu aussi expliquer sans monter sur tes grands chevaux à Belgarion que nous avons des habitudes ici .

Bel, il va falloir que nous parlions aussi, car nous avons une façon particulière d'agir avec nos gens et en tant que mon promis, il va falloir que je te mette au parfum. Peut-être que cela évitera à l'avenir de telles choses!

Cette échauffourée est ridicule !


Elle serre ses rênes à faire pâlir ses jointures, son visage est fermé mais ses yeux brillent de colère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iloa

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 30
Localisation : Ici et ailleurs, partout et nul part

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Mar 11 Jan - 22:39

L'incompréhension se plaçait entre sa soeur et elle, ce qui attrista énormément la jeune fille. Naguère Xalta était moins froide, moins morose, moins à cheval sur la place de chacun dans la société. Surement la vie en dehors du monastère lui avait apporté son lot de déconvenues et elle avait évolué, alors qu'Iloa elle, était toujours cette petite fille qui s'imaginait que tout le monde était l'égal de l'autre. Aussi quand elle vit le regard vide et froid de sa soeur, Iloa en eut les larmes aux yeux. Comment deux soeurs aussi fusionnelles pouvaient être dorénavant si différente?

Hm si tu veux, une discussion... Pas la peine va, je sais. Je m'écrase devant monsieur, devant toi aussi, parce que je suis la cadette, que tu es la maitresse des lieux et que les domestiques doivent rester à leur place. Donc je ne dis rien, je ne prend plus le parti pour nos employés, je soutiens ton mâle, oh non mieux, je la ramène même pas et je le laisse faire la loi chez nous.

Elle fronça les sourcils, comme si un fossé c'était creusé, d'un coté Xalta et son fiancé, de l'autre Iloa. Elle fit demi tour et rentra dans la maison, esperant que l'homme ne s'y installerait pas sans quoi la cohabitation serait des plus difficiles. Elle poussa à la volé la porte, ne fit même pas attention à Euphémie et s'enferma dans sa chambre, vexée, pire que ca, décue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belgarion.

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Mer 12 Jan - 12:33

Bel entendit le bruit des sabots d’un cheval qui arrivait à grand pas, il était temps pour lui de quitter cette endroit, quand il reconnut la cavalière, il immobilisa sa monture et lui fit face. Xalta s’approche ,lui pose la main sur la cuisse ,lui sourit ,la fureur doit se lire sur son visage ,il n’arrive pas à évacuer la boule de colère qui lui noue l’estomac ,sont visage se crispe ………….

Citation :
Bonjour mon seigneur, je suis heureuse de vous voir, vous me semblez bien en colère, qu'est ce qui provoque un tel courroux?

Alors dis moi ma puce, que s'est il passé pour que ton visage affiche cet air courroucé? j'ai bien entendu la fin de votre échange, donc si j'ai bien compris...

Le seigneur d'Arrou a omis de saluer le garde, mmm, et je suppose que Brutus a du répondre sèchement à mon fiancé. Et Toi Iloa, tu prends la défense de notre garde de façon véhémente et quelque peu impolie envers notre hôte qui té répondu sur le même ton...mmm me trompe-je?

Bel écoutait l’échange entre xalta et iloa cela ne présageait rien de bon elle avait toutes les deux un caractère bien trempé….

Citation :
Pardon?! Que je fasse des excuses et que Mooooonsieur ne s'excuse même pas de son impolitesse?! Brutus est un "siiiimple" garde et à ce titre il n'a pas le droit à un simple bonjour?!!! Que dire alors des paysans et des vagabonds? Faut il leur cracher dessus, les ignorer et les traiter comme des moins que rien uniquement parce qu'ils n'ont pas eu la chance, contrairement à ton fiancé, de naitre une cuillère d'argent dans la bouche?!

Iloa s’adressa de nouveau a belgarion

Citation :
Tu n'as pas appris la politesse étant petit? La noblesse n'est plus ce que c'était à ce que je vois. Avant on traitait ses domestiques avec droiture certes, mais un bonjour était toujours de mise, ainsi qu'un "comment ca va ce matin?". Mais toi Belgarion, il me semble que la plus simple des paroles te semble bien difficile à prononcer. Tu veux mes excuses? Alors présentes en a Brutus, salut le comme il se doit, sans effluves mais sans être présomptueux. Peu m'importe que tu fasses bientot parti de la famille ou non. Et peu m'importe qu'on ai un grade que notre garde n'est pas. S'il est une chose qui doit régner dans ce monde c'est bien le respect de l'autre, de quelque origine fut il.


Bel resta impassible, il posa la main sur celle de Xalta toujours sur sa cuisse se disant que la jeunette ne comprenait rien à la vie ,il allait falloir l’éduquer lui apprendre a se tenir en société ,dans son monde qui n’était plus celui des simples gens ,dans un monde ou tout était bien plus compliqué que l’on pouvait bien le croire même si l’on avait à manger tous les jours dans l’assiette, un monde ou il fallait savoir se construire une carapace pour exister et surtout pour survivre ,un monde ou l’on pouvait être mangé à chaque instant, si ce n’est par la guerre ,par les loups aux grandes dents qu’il côtoyait tous les jours……….
Alors oui des gardes il en croisait tous les jours ,s’il fallait qu’il descende de cheval à chaque fois pour aller les saluer et leurs taper sur l’épaule comme de bon camarade c’était la fin de l’autorité qu’il lui fallait pour mener des hommes au combat, ces soldats qui était éduqué à obéir depuis leurs plus jeune âge. Ce Brutus devait avoir oublié ce qu’était de partir en campagne, son embonpoint ne faisait que refléter une situation sociale qui ne devait point être trop mauvaise…..


Je te répondrai en privé iloa ,je n’ai point a justifier icilieu mes actes et mes propos..

Bel attendait toujours les excuses de Brutus qui avait l’air d’être très mal a l’aise depuis l’arrivée de la dame Tronchet, il dirigea son regard dans sa direction attendant….

Citation :
Je vous demande pardon messire d'avoir ainsi agit en votre présence. Je ne suis qu'un garde et mon attitude fut déplacée de vous avoir ainsi parlé.

Bel inclina la tete en signe d’acceptation ,même si au fond de lui il savait pertinemment que ces paroles avaient été prononcées sans convictions..

Puis il se tourna vers la plus mure des soeurs Lablanche.

Je suis navrée de vous avoir fait honte dame Lablanche, cela ne se reproduira plus.

Puis les échanges entre les deux sœur continuèrent quelques instant ,et la cadette finit par s’enfuir, les larmes aux yeux ,vexée d’avoir été remise à la place qui est la sienne par une sœur surement beaucoup plus mure et plus fait des responsabilité de la vie car celle-ci n’était pas faite que de danse ,de jeu et de flirt ,malheureusement…..

Regardant Xalta

Je suis désolé que ma première visite en votre domaine très chère se soit ainsi passée ,j’ose espérer que cela sera vite oublié ,mais je vous remercie pour votre soutien ,je vous suis jusqu’aux écurie ,ma monture transpire elle a besoin de soin ………
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xalta

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   Ven 14 Jan - 13:23

Elle soupire discrètement en voyant tourner les talons rapidement, le garde affiche une mine morose et Belgarion semble contrarié, quant à elle, qu'importe ce qu'elle ressent, ce qui domine là c'est le soulagement de voir que cette esclandre est terminée. Elle sourit à Bel.

Mais, il est normal que je vous soutienne, ne me remerciez pas.
Allez suivez moi, nos montures oui, ont bien besoin de repos.
Puis je vous emmènerais dans un lieu que j'affectionne plus particulièrement.



Elle passe les grilles du domaine , prend la direction des écuries en chevauchant auprès du seigneur d'Arrou, puis débarrassés de leurs montures respectives, ils prennent le chemin qui les mènent à la roseraie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivants, présentez vous!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivants, présentez vous!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lieu] Guet - Estranger, Recrues , présentez vous !
» Présentez-vous !
» Nouveaux membres des clubs FMV, présentez-vous
» Présentez-vous 2, le retour ...
» Présentez-vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine Lablanche d'Abancourt  :: Grilles du Domaine :: Poste de garde-
Sauter vers: